Annie Cosseau
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel
Thérapeute psycho comportemental et transpersonnel
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel
Thérapeute psycho comportemental et transpersonnel
Annie Cosseau

LA ROCHELLE

Les loyautés familiales

Mieux être

Concept que l’on trouve en psychogénéalogie.

Celui-ci a été inventé et vulgarisé par Anne Ancelin Schützenberger, psychologue, pionnière de la psychologie sociale, qui a entre autres choses, découvert le psychodrame et travaillé sur  le transgénérationnel.

Ses livres ont permis de comprendre ce concept :

  • Aïe mes aieux
  • Ces enfants malades de leurs parents, (livres les plus connus)

Ce concept de loyautés familiales  décrit les obligations invisibles qui régissent les relations entre des descendants et leurs ancêtres (ascendants) qui ont subi des traumatismes, deuils, secrets de famille, etc…qui n’ont pu être dits, verbalisés pour diverses raisons (culpabilité, remords, pression sociale, etc ...)

En clair, nous ne sommes pas aussi libres de nos choix, actes, paroles que nous le pensons car ces obligations nous conditionnent sans même que nous le sachions.

Ces «obligations invisibles» dues à l’histoire familiale, au sens large car ancêtres y compris,  peuvent être décelées, analysées, comprises,  par le biais d’un outil appelé le génosociogramme.

En comprenant les origines de nos réactions, il est plus facile de se comprendre et de modifier nos comportements.

Le génosociogramme représente pour moi, dans ma pratique,  un outil thérapeutique de compréhension  complémentaire, associé à d’autres outils/techniques, qui permet de  libérer les personnes de poids ne leur appartenant pas et qui les gênent dans leur vie de tous les jours.

Cet article vous a plu ?

Cet article vous a éclairé ?


Articles similaires

Derniers articles

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion