Annie Cosseau
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel
Annie Cosseau
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel

LA ROCHELLE

Des violences conjugales au handicap

Actualités

Titre provocateur ? Non aucunement

Interpellant oui pour sûr car c’est une réalité trop méconnue, véritable tabou

Qu’est ce que je  veux dire ?

Les violences conjugales physiques entraînent des séquelles voire des handicaps parfois aussitôt, parfois longtemps après lorsqu’il y a eu des soins et que ceux-ci n’ont pu tout «résorber».

Les violences conjugales psychologiques et violences post conjugales entraînent elles aussi des handicaps dûs au stress post traumatique et à ses conséquences qui aboutissent in fine à ce que la personne ne puisse plus vivre normalement et donc soit handicapée.

C’est quoi les violences post conjugales ?

 Ce sont des violences, psychologiques et économiques essentiellement, parfois aussi physiques, qui perdurent après la séparation  quand l’auteur n’a pas été condamné et que par ce biais il peut continuer en quasi-totale impunité son œuvre de destruction.

On en parle très peu ou si… lorsqu’il y a un fait divers appelé féminicide (ou nommé drame de la séparation par les journalistes) et que le résultat se traduit par la mort de la femme après de nombreuses formes de violences (appels téléphoniques intempestifs, harcèlement sous différentes formes, espionnage de diverses manières dans la vie privée, diffamation, etc…).     

(A ce jour 55 femmes sont mortes depuis le 1er Janvier 2020 en France suite à ces violences conjugales ou post conjugales)

Si les victimes ne meurent pas ainsi, soit elles se consument intérieurement, par des pathologies dues aux récurrences des traumatismes, soit certaines se suicident n’en pouvant plus d’être en mode survie. Par contre, ces décès ne sont pas pris en compte dans le décompte funeste évoqué ci-dessus. Certaines heureusement s’en sortent mais le prix  à payer est lourd, très lourd…  

Tant qu’aux enfants, victimes collatérales, ils auront des difficultés psychologiques voire physiques et leur vie d’adulte est déjà compromise…

Comment cela est possible ?

C’est possible quand il y a des enfants mineurs et que par ce biais, les enfants sont utilisés comme des « armes » vis-à-vis du conjoint : je veux dire que par le biais de l’autorité parentale conjointe les agresseurs ont tout loisir de continuer à exercer une forme de domination sur l’autre.

Oui mais dans la loi il est prévu qu’en cas de violence, l’auteur…. me direz-vous : oui oui je sais mais faut-il qu’il soit condamné… de plus c’est très rare que cette autorité parentale soit ôtée ce qui pourrait être une des solutions même s’il n’y en a jamais qu’une…

Alors que pouvons-nous faire ?

Pour l’entourage accompagner, aider les victimes et leurs enfants

Pour la société (vous, moi) réagir lorsqu’il y a suspicion de violences

Pour les soignants : un signalement auprès des autorités judiciaires

Et un espoir pour ma part, vœu pieu ou utopie… de solution pour les victimes dont l’agresseur n’a pas été condamné :

Que les jugements suite aux plaintes déposées soient revus :

Serait-ce un plaisir pour les victimes d’aller déposer une plainte envers leur conjoint ? (puisque souvent il leur est reproché de s’acharner contre eux, de mentir, de faire des déclarations fantaisistes pour des faits manquant de gravité ou imaginaires…)

Pourquoi tant de plaintes non abouties ? Entre autres raisons, la présomption d’innocence vis-à-vis de l’auteur : ceux-ci invitent rarement des spectateurs…et comme c’est à la victime de prouver… et que la plupart d’entre elles sont dans un tel état qu’elles ne parviennent pas à se défendre. Ce ne sont que quelques raisons bien sûr…

 

Dernières informations récentes sur ce fléau :

Signature de la proposition de loi de la levée du secret médical lors de violences conjugales :

https://www.cnews.fr/france/2020-07-21/violences-conjugales-les-medecins-pourront-desormais-lever-le-secret-medical

Disparition de Jacqueline Sauvage symbole de ces violences :

https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2020/07/29/jacqueline-sauvage-est-morte_6047609_3382.html

L’Europe et le droit des femmes à être protégées :

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/07/26/retrait-du-traite-europeen-sur-les-violences-faites-aux-femmes-le-gouvernement-polonais-tempere_6047329_3210.html

 

Je vous invite à réfléchir à cette problématique qui affecte beaucoup de femmes et leurs familles, qui impacte beaucoup d’enfants et leur devenir, qui a un coût énorme pour la société ne serait-ce qu’en soins et qui est un problème sociétal important d’une domination d’un genre  sur l’autre…

Peut-être y serez-vous confronté demain ou après-demain, vous ou une proche…puisque ce phénomène prend de l’ampleur…

 

 


Articles similaires

Derniers articles

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion