Annie Cosseau EI
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel
Thérapeute psycho comportemental et transpersonnel
(Psychopraticienne)
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel
Thérapeute psycho comportemental et transpersonnel
(Psychopraticienne)
Annie Cosseau EI

LA ROCHELLE

Enfants traumatisés : enfin encore un peu plus…

10 Oct 2022 Annie Cosseau - Développement Personnel Maltraitances

Réflexions d’enfants qui ont eu peur, qui ont peur qu'en leur absence,  des personnes soient venues leur prendre leurs affaires depuis un appel téléphonique d’un huissier et un mot dans la boîte aux lettres  menaçant leur mère :

  • "Pourquoi quelqu'un va venir chercher nos affaires  à la maison maman ?"
  • "Maman et mon doudou ?" "Mais sans mon doudou je ne peux pas dormir..."
  • "Et la télé ? Ils vont l'emmener ?"
  • "Ils vont prendre mes jouets aussi ?" "Mais c'est à nous maman"
  • "Ils vont rentrer quand on ne sera pas là ?"
  • "Ils vont défoncer la porte ?"
  • Etc...

Bien sûr : crises de larmes, stress, peurs de rentrer dans une maison vide dès qu'ils partent...

Ce n'est pas de la violence cela ?

Ceci suite  à la condamnation de leur mère  pour avoir voulu sauver sa peau, les sauver…eh oui à l’heure de la libération de la parole… et de la priorité nationale…eh oui certaines femmes par la magie des écritures, de victimes... deviennent coupables.

Bon elle n’est pas morte cette personne elle est devenue quoi ?...

Malade ? 

Handicapée et alors ? 

Sans travail ?

Qui s'en soucie ?

Peut-être que si elle avait fait partie du décompte funèbre ... ?

Elle n'a pas fait le nécessaire  pensez-vous ? Ah si, si, elle a fait le nécessaire …mais elle fait partie des femmes qui…

Cf le livre : La loi des pères de Patrick JEAN Quand vous aurez lu le livre  vous comprendrez…

Pourtant

  • Elle a pensé positif (comme le stipule le développement personnel),
  • Elle a demandé de l’aide régulièrement à ses relations, connaissances...qui la fuient cela s'attrape peut-être... 
  • Elle a pris un avocat et en a  changé lorsqu’elle a eu le sentiment/compris  qu’il semblait défendre plutôt la partie adverse ou qu’il ne faisait pas suffisamment, (certaines ont dû changer de professionnel de très nombreuses fois)
  • Elle a appelé la justice, (des dépôts de plaintes ont été effectués et parfois des ordonnances de protection ont été demandées...)
  • Elle a  contacté les services sociaux mais elle ne rentrait pas dans les bonnes cases...,
  • Elle  s'est rapprochée des associations spécialisées, enfin pas si spécialisées que cela car au lieu d'obtenir des informations elle en a données,  
  • Elle s'est tournée vers les institutions en vain,
  • Elle a eu un suivi psy conseillé par des associations de …victimes... qui l’ont culpabilisé elle la victime, et a entendu vous n'êtes pas victime puisque vous n'êtes pas allée au pénal (avec des classements sans suite comment aller au pénal ?)
  • Elle a tenté l’EMDR car elle est atteinte de TSPT (Troubles du stress post traumatique) mais impossible d’utiliser cette technique car les violences perdurent d’une autre manière et tant que les violences perdurent..
  • Elle a tout fait comme il fallait, un sans faute 
  • Alors pensez donc à celles qui n'ont pas fait tout cela...
  • Etc…

C’est l’histoire de beaucoup de femmes qui ont subi de la violence dans leur couple et de leurs enfants qui subissent aussi cette violence : victimes collatérales. NON Vraies Victimes.

Les enfants de l’une sont perturbés, traumatisés par la violence sur leur mère et les violences sur eux en représailles, mais bon à priori c’est pas grave !!! Il faut …c’est fait !!

Les enfants d’une autre …elle les a perdus…pour leur bien, bien sûr, remis à leur géniteur violent : vous êtes choqué non ? toujours pas ?

Incrédule ? Cela arrive de plus en plus régulièrement mais bon ce n’est pas le discours officiel…

Les enfants d’une autre, etc…  

Tout fait je vous dis de ce qui lui était possible et RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN

Tous les jours elle subit de la violence par, soit :

  • l’ex par le contrôle coercitif ou/et les procédures abusives, 
  • la société hypocrite qui a un discours et n’agit pas en fonction du discours professé,
  • le travail qui en remet des couches car l’agresseur  est passé par là aussi d'une manière ou d'une autre l'essentiel étant de la discréditer, de l'humilier, de l'infantiliser, de la dénigrer, de la calomnier, etc...
  • les thérapeutes, psys, etc qui ne comprennent pas l’emprise et le contrôle coercitif entre autres car pas formés ou mal formés à cela,
  • les avocats qui ne font  pas tous, tout ce qui est possible ( entendu  dans le colloque du 25 Juin 2021 sur l'aliénation parentale trouvé sur le net,) d'autres le comprennent mieux et l'écrivent tel dans cet article  sur  Village Justice .
  • etc…

Tous les jours elle souffre, elle et ses enfants, lorsqu'elle les a encore... de différentes manières et qui s’en préoccupe ? PERSONNE

Alors peut-être que certaines trouvent du soutien sur leur route et tant mieux mais ce n'est pas la majorité...

Ce texte est un mélange de situations diverses  vécues par certaines femmes victimes de violences intrafamiliales et de leurs enfants, également traumatisés par les violences  (et non pas par un conflit conjugal : notion toute différente), là on est bien  au-delà du simple conflit

 

 

Victimes tous les jours ……..Jusqu’à quand ?

Voici ce que certaines de mes consultantes vivent/ont vécu

Tout est fait pour les détruire et elles le ressentent, le disent toutes

 

 


Articles similaires

Derniers articles

Pour votre sécurité charte déontologique et CGV

Qu’allez-vous trouver sur ce blog ?

Semaine de sensibilisation aux violences à l’égard des femmes

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion