Annie Cosseau
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel

LA ROCHELLE

Mieux être

C’est quoi l’empathie ? C’est la capacité de s’identifier à autrui dans ce qu’il ressent, pouvoir se mettre à la place de l’autre.  Il s’agit d’empathie émotionnelle.

C’est une forme d’intelligence relationnelle.

Pour  ressentir de l’empathie il faut pouvoir ressentir et  accepter nos propres émotions, avoir la conscience de soi.

L’empathie trouve sa source et se développe  dans la prime enfance selon Martin Hoffman, psychologue américain, qui a travaillé sur le lien entre l’empathie et le développement moral. Dès l’âge d’un an, un enfant qui en voit un autre souffrir peut se mettre à pleurer par empathie.

Le manque d’empathie se retrouve chez les auteurs de crimes (violeurs, pédophiles, auteurs de violences conjugales, auteurs d’actes incestuels…) c’est pourquoi étant incapables de ressentir la douleur de leurs victimes ils peuvent si bien trouver des justifications à leurs crimes.  Ils ont par contre des aptitudes inouïes aux mensonges, à la manipulation. C’est bien connu : plus  c’est gros, plus c’est invraisemblable et plus facilement le mensonge sera cru.

Attention : Les personnes trop empathes sont vulnérables et peuvent être des proies potentielles pour des personnes malveillantes. Se mettre à la place de l’autre pour mieux le comprendre oui mais ne pas « prendre la douleur de l’autre »  telle une éponge car cette attitude n’aidera pas la personne en souffrance ni vous d’ailleurs.

On parle d’empathie également d’empathie cognitive : il s’agit de se mettre à la place de l’autre pour comprendre ce qu’il pense. Les  enfants en sont dotés également très tôt tout comme l’empathie émotionnelle.

L’empathie, capacité innée,  nous permet d’avoir de bonnes relations sociales à condition de ne pas tout accepter au prétexte d’être dans l’empathie.

Quelques conseils si vous êtes très dans l’empathie :

  • ne foncez pas tête baissée,
  • prenez le temps de réfléchir,
  • demandez-vous si c’est juste pour vous,
  • respectez-vous dans vos choix, dans vos idées, etc…

Note positive : De plus en plus d’entreprises recherchent des candidats dotés d’empathie cognitive et comportementale.

En effet  les personnes qui  sont particulièrement dotées d’empathie peuvent mieux  :

  • communiquer,
  • convaincre,     
  • résoudre les conflits,
  • négocier

 

Alors oui être empathe est  une force


Articles similaires

Derniers articles

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion