Annie Cosseau
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel

LA ROCHELLE

Mieux être

Dans toutes les sociétés humaines, ou animales, le bébé a besoin de sa mère. C’est elle qui après l’avoir porté, lui donne non seulement les soins, mais le rassure, le réconforte, lui apprend à se sentir en sécurité, sentiment indispensable à sa survie.

Il ne faut pas oublier que la mère est indispensable au bébé pour se construire et se construire sainement.

Quid des bébés ou très jeunes enfants dont la mère n’est plus présent pour quelque raison que ce soit ?

Ceux-là auront du mal à grandir, à se construire, pourront avoir du retard moteur ou autre, mais ressentiront un grand manque, un grand vide et ce très longtemps...

Tous les professionnels de la petite enfance savent aujourd’hui que les nourrissons privés de leur mère, en manque d’amour, de tendresse, auront des répercussions non seulement émotionnelles mais aussi psychiques.

Quoi de plus dur dans la vie d’affronter celle-ci avec une mère absente ou une mère qui ne serait pas aimante ?

Le besoin de «mère» est vital pour les tous  petits y compris lorsqu’ils vivent dans une famille saine et aimante. C’est ce qu’on appelle le besoin d’attachement et ce besoin est inhérent au tout petit jusqu’à 3 ans. La maman représente LA référence pour eux, leur pilier, leur sécurité affective, alimentaire, etc…

Les pères sont bien sûr indispensables mais de manière différente dans la toute première enfance. Evidemment, ils sont tout aussi capables de procéder aux soins, gestes techniques, toilettes que les femmes  au niveau des compétences mais j’évoque ici une autre dimension plus profonde, plus instinctuelle.

Alors quand certains projets proposent la possibilité de garde alternée systématique lors de séparations, divorces : il est à craindre pour les tous petits des moments très douloureux, des traumatismes….et des séquelles pour leur vie future.

Il me semble qu’il est nécessaire de faire prévaloir le bien-être de l’enfant, de cet être en devenir,  avant toute autre considération.

 

Vous les parents, n’oubliez pas que votre bébé, votre enfant est une personne à part entière et que vous  avez des responsabilités vis-à-vis de lui.


Articles similaires

Derniers articles

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion