Annie Cosseau
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel
Thérapeute psycho comportemental et transpersonnel
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel
Thérapeute psycho comportemental et transpersonnel
Annie Cosseau

LA ROCHELLE

Les conséquences du stress

Actualités

J’attire votre attention aujourd’hui  sur le stress et ses conséquences sur l’organisme.

En effet,  notre organisme n’est pas prêt à subir des stress à répétition :  autant il sait et peut gérer un stress  ponctuel autant des stress réguliers non.

3 Sortes de stress :

  1. Le stress aigu lors d’un épisode ponctuel exemple, accident, agression, etc
  2. Le stress chronique  (qui dure depuis plus de 3 mois)
  3. Le TSPT : stress post traumatique (plus de 6 mois)

Le 2ème est difficilement géré par l’organisme. Notre amygdale, située dans le cerveau, ne sait pas gérer des stress récurrents, qui durent dans le temps. En effet des études en neurosciences ont prouvé que le stress chronique affecte l’hippocampe et a des répercussions sur la mémoire, le cerveau, etc…

De plus le stress chronique impacte également :

  • Le système cardio vasculaire
  • Le Système métabolique
  • L’hippocampe par une atrophie de celle-ci
  • La substance grise du cerveau
  • Dérégulation du taux de cortisol dans le corps
  • Etc…

Qui eux-mêmes vont engendrer d’autres problématiques…tels : AVC, syncopes, infarctus, fibryomalgie, cancers, etc…

Et bien sûr on peut donc mourir de stress

Quant au TSPT : Il comprend tous les éléments du stress chronique plus bien d’autres symptômes  d’autant qu’il est bien souvent multi factoriel, appelé d’ailleurs complexe,  car à l’évènement initial se rajoutent  une non prise en charge et bien souvent  des violences  en continu (dans des situations bien particulières)… que les personnes aient été  VICTIME S ou TEMOINS…

Et contrairement à ce que certains aimeraient faire croire, n’importe quelle personne, sans facteur de vulnérabilité particulier,  peut en être atteinte devant des horreurs à répétition et face à l’impuissance à les faire cesser…

https://www.maxisciences.com/sante/stress-tout-ce-qu-il-se-passe-dans-le-cerveau-quand-on-angoisse_art41603.html

http://www.medecine.unige.ch/enseignement/apprentissage/module3/pec/apprentissage/neuroana/stress/stress2.htm

https://www.doctissimo.fr/psychologie/news/le-stress-chronique-et-l-anxiete-peuvent-endommager-le-cerveau

https://www.stresshumain.ca/le-stress/comprendre-son-stress/stress-aigu-vs-stress-chronique/

https://www.camh.ca/fr/info-sante/index-sur-la-sante-mentale-et-la-dependance/les-traumatismes-psychiques

 

C’est ainsi que des violences récurrentes peuvent engendrer des pathologies lourdes voire mortelles chez les victimes telles les victimes de violences conjugales et post conjugales et leurs enfants. De plus ces violences peuvent également atteindre les proches aidants, les familles impliquées dans l’aide et le soutien à ces personnes.  

Alors il est très IMPORTANT ET URGENT de s’occuper des victimes de ces violences :

  • de les écouter et de les entendre,
  • de les croire,
  • de les prendre en charge,
  • et parallèlement :

De faire cesser ces violences en s’occupant

REELLEMENT des auteurs et en les condamnant

En les empêchant de nuire

Et en ne condamnant pas les victimes

 


Articles similaires

Derniers articles

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion