Annie Cosseau EI
Thérapeute Psycho comportemental et Transpersonnel
Psychopraticien (Hors cadre réglementé)
Conseillère en Relations Humaines et Développement Personnel
Thérapeute Psycho comportemental et Transpersonnel
Psychopraticien (Hors cadre réglementé)
Conseillère en Relations Humaines et Développement Personnel
Annie Cosseau EI

LA ROCHELLE

Madame il faut parler, Madame il faut partir,…


"Madame il faut parler, Madame il faut partir..." Il faut parler mais… tout en se taisant  sans faire de vague ni faire de bruit ni déranger = multiples injonctions paradoxales

Ce sont les injonctions faites aux femmes victimes de violences conjugales  quoi qu’on en dise, plus exactement,  malgré toutes les campagnes  faites autour de ce sujet.

Alors que doivent-elles faire ?/peuvent-elles faire ? 

Crier ? Mais elles sont traitées d’hystériques, de folles, etc…

Parler, alerter sur les réseaux sociaux parce que partout ailleurs cela ne fonctionne pas ? Si si tout dysfonctionne j’ai une liste qui s’allonge chaque jour…C’est alors la diffamation qui est brandie !

Tomber malade jusqu’à en mourir ? Ben ainsi elles n’embêteront plus personne bon elles auront juste coûté  à la société…qui devrait se retourner contre  les agresseurs mais ne le fait pas...

Se suicider (non pas partir ainsi)  pour aller plus vite pour abréger les souffrances car les violences se rajoutant les unes aux autres et  elles ne peuvent plus les supporter ? D’ ailleurs qui pourrait le supporter lorsque ces violences viennent de partout et sans discontinuer… ?? Si si c’est possible et pas qu’une vue de l’esprit !! Pourtant il y a beaucoup de travaux faits, de campagnes  sur le suicide actuellement et qu’en dit-on ? Que les personnes doivent être aidées, écoutées, doivent pouvoir s’appuyer sur des piliers tels des professionnels, l’entourage, le réseau social….afin qu’elles puissent se projeter dans la vie et dans le futur mais là pour cette catégorie de personnes les mesures sont différentes…pourquoi ?

Pourtant certaines victimes ont encore la « gnaque» pour ne pas laisser gagner leur agresseur (eh oui donc parler)… mais à quel prix ? Et ce qui les tient souvent c’est de protéger leurs enfants…enfin de tenter de…oui elles en sont là…ou seulement la colère car ayant tout perdu y compris les enfants. Et pour eux il fallait partir

Alors quand elles crient, demandent et redemandent de l’aide, que leur ton change,  on se demande pourquoi … ben non c’est tout à fait normal ! (parler de différentes manières)

Espérons qu’elles puissent encore crier et surtout que leurs cris soient enfin entendus par les sachants, les qui de droit, etc… et  crus, et qu’il se passe enfin quelque chose de normal exemple :  une main tendue,  textes  respectés, une aide apportée, etc… Espérons qu'elles puissent faire entendre leurs voix 

N’est-ce pas légitime ? N’est-ce pas ce que tout citoyen attend ?

Alors oui Madame il faut parler, oui Madame il faut partir...

 

Vous êtes dans cette situation et  avez besoin d'être écoutée et conseillée  ? 

 

Vous avez été dans cette situation et vous avez besoin de comprendre ?

Vous avez besoin de mettre des mots sur des situations ?


Vous avez besoin de passer à autre chose tout en étant comprise ?


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Envoyé !

Derniers articles

Qu’allez-vous trouver sur ce blog ?

ordonnance provisoire de protection immédiate

Pourquoi autant de féminicides ?

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion