Annie Cosseau EI
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel
Thérapeute psycho comportemental et transpersonnel
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel
Thérapeute psycho comportemental et transpersonnel
Annie Cosseau EI

LA ROCHELLE

Le contrôle coercitif

12 Sep 2022 Annie Cosseau - Développement Personnel Actualités

En quoi consiste t’il ?

Petite histoire pour mieux  comprendre…

C’est l’histoire d’un mec (comme disait Coluche) pardon messieurs mais statistiquement…qui avant la séparation d’avec sa compagne contrôlait :

  • ce qu’elle disait quitte à la faire taire par différents moyens : parler plus fort, dénigrer, humilier, hurler dessus, etc…
  • qui choisissait ses tenues sous divers  prétextes, tel sinon « t’es habillée comme un sac », « t’es pas présentable », «  tu me fais honte », « je n’ose pas te présenter ainsi à ma famille »
  • qui n’acceptait pas ses relations trop : insipides, trop nulles,  pas assez bien pour toi, etc
  • qui n’acceptait pas son travail nul et trop prenant,  c’est de la merde, alors qu’il bavait de jalousie de n’avoir pu faire ce métier,
  • qui contrôlait ses lectures et l’empêchait de lire, (activité trop intellectuelle pour ce genre d’hommes)
  • qui contrôlait ce qu’elle regardait à la télévision sous prétexte que cela ne lui convenait pas ou c’est l’heure de dormir, ou bien utilisait le petit écran à son usage personnel exclusivement,  etc
  • de ses heures de sommeil en la réveillant en pleine nuit ou en l’empêchant de s’endormir de différentes manières, à 20 h il dormait et à 22 h 30 il se réveillait pour discuter pendant que madame faisait tout et était exténuée à 22 h 
  • de son travail ménager toujours critiqué, mal fait, repassait derrière elle pour certaines tâches,  etc…
  • de ses repas trop lourds, trop gras, pas assez salé, etc… alors qu’il n’aime que la malbouffe et même faire cuire des pâtes est une action bien trop difficile pour lui… 

 

 Et qui après la séparation…souhaitait savoir :

  • avec qui elle parlait et de quoi,
  • où elle allait, en présence de qui, etc…
  • ce qu’elle faisait, avec qui, où  etc…
  • pourquoi elle voyait tel professionnel,
  • essayait d’obtenir des renseignements médicaux sur elle,
  • tentait d’obtenir des informations sur son lieu de travail,
  • pourquoi à 18 h ou 20 h elle n’était pas encore rentrée alors qu’il avait tenté de la joindre justement …pour la contrôler en invoquant un prétexte des plus saugrenus
  • et par le biais des enfants menait son enquête,  ses interrogatoires devrais-je dire, lors des DVH (droits de visite et d’hébergement) ou bien lors d’appels téléphoniques soit disant pour le bien être des enfants ou de ne pas couper les ponts avec eux (prétexte comme vous pouvez le comprendre) que la justice lui avait accordés ben oui faudrait pas qu’un tel mec ne puisse plus avoir le contrôle le pôv, lui si fragile psychologiquement d’ailleurs il le dit lui-même et dira même qu’il a envie d’en finir…d ’en finir de quoi ?    

Cette histoire c’est celle de toutes les femmes qui vivent ce contrôle (avec des variantes bien sûr), celles qui ont dénoncé les violences, …et que par le biais des enfants, le biais de la diffamation brandie, et qui marche bien,  même si la diffamation n’est pas là où ils veulent bien la  montrer. (eh oui la libération de la parole on n’y est pas encore malgré tout ce que l’on entend : si monsieur ne punit pas c’est la justice qui souvent s’en charge…).

Alors me direz-vous si beaucoup de femmes vivent cela pourquoi cela continue ? Et oui à mon tour je vous retourne la question…Bon moi j’ai ma petite idée

 

Par qui est-il fait ?

Comme vous l’aurez compris il est très souvent fait par des hommes dominants voulant avoir le contrôle absolu sur leur compagne.

Alors oui parfois il est fait par des femmes mais dans la plupart des cas  en «retour » pour se défendre même si une petite minorité  peut avoir aussi ce comportement.

Envers qui ?

Envers des femmes qui ont eu l’audace, à leurs yeux, de ne pas leur obéir  pour les dominer, les contrôler, car pour eux la femme est une chose. Pour certains ils se voient toujours en Chef de famille ce qui ne veut plus rien dire, ni juridiquement parlant,  depuis les années 1970, au passage… oui oui cela fait juste 52 ans de retard…

 

Loi n°2020-936 du 30 Juillet 2020 https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042176652

Sans compter les autres lois dès 2010 telle n°2010-769 du 10 Juillet 2010  https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000022454032/

Et la convention d’Istanbul

 https://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/IMG/pdf/convention_du_conseil_de_l_europe.pdf

 

Et pourtant il y a encore  beaucoup de femmes qui souffrent de cette violence là…

Et des autres qui en découlent


Articles similaires

Derniers articles

Qu’allez-vous trouver sur ce blog ?

Dernier rapport de la CIIVISE Septembre 2022

Le contrôle coercitif

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion