Annie Cosseau
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel

LA ROCHELLE

Mieux être

Qu’est-ce le handicap ? Question saugrenue ? Non, car il est utile de préciser les choses car il y a encore trop de préjugés autour de ce mot.

La loi n°2005-102 du 11 Février 2005 définit ce qu’est le handicap de la façon suivante : « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant. »

En effet, le handicap ne se voit pas forcément contrairement à ce que beaucoup pensent et une personne handicapée n’est pas toujours en fauteuil roulant.

Exemples :

  • Les troubles dys : dyspraxie, dyslexie, etc…,
  • Les troubles psychiques : dépression, phobies, etc…,
  • Les maladies : cancer, fybriomalgie, algodystrophie, mucoviscidose, insuffisance cardiaque, etc…,
  • Les troubles visuels et auditifs

Un handicap peut survenir auprès de chacun d’entre nous de différentes manières (ou bien aussi à la naissance) :

  • La maladie, 
  • Un accident de la circulation,
  • Un accident de la vie domestique,
  • Un accident du travail,
  • Une maladie professionnelle,
  • Une agression,
  • Un AVC,
  • Etc…

Alors lorsque vous voyez une personne en difficulté elle est peut-être victime d’un handicap : alors ne la jugez pas trop vite mais soyez plutôt bienveillant, aidant, dans le respect.  (Exemple : en ne se garant pas sur une place destinée aux personnes à mobilité réduite, en respectant les caisses de supermarché dédiées, etc…)

Une personne handicapée est une personne très souvent en souffrance, non seulement par ses douleurs physiques, mais aussi par :

  • Son isolement social, relationnel,
  • Son incapacité partielle ou totale à être indépendante,
  • Le deuil de son corps à faire, de ses capacités antérieures, de sa vie d’avant, …
  • Sa fatigue quotidienne engendrée par le handicap et ses conséquences,
  • Sa colère et autres en cas de cause extérieure (agression, accident de la route, violences conjugales, etc…)  
  • Ses difficultés à se projeter dans l’avenir,
  • Etc…

Que le handicap soit visible ou non, une demande de reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH) est nécessaire auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Ce dossier doit être fait en passant par le médecin traitant, et si possible, en se faisant aider par une association.

Cette démarche est très difficile à accepter pour la personne victime, et donc à faire, mais nécessaire.

Une commission au sein de chaque  MDPH est chargée de l’attribution  des aides et prestations pour venir en aide à différents niveaux.

Ces aides peuvent être  par exemple :

  • Une carte de stationnement prioritaire,
  • Une prestation de compensation de handicap,
  • Une aide juridique,
  • Des aides à la formation,

Quelques associations qui peuvent vous aider à monter votre dossier et dans vos démarches si vous êtes dans une telle situation :

https://www.fnath.org/

http://www.aisahi.com/

https://www.apf-francehandicap.org/

http://www.unapei.org/

Besoin d’autres informations ?  Voici le lien vers les Maisons Départementales des Personnes Handicapées

 http://www.mdph.fr/


Articles similaires

Derniers articles

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion