Annie Cosseau
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel

LA ROCHELLE

Science

Définition : La maltraitance désigne des mauvais traitements donnés à des personnes que l’on traite avec rigueur, brutalité. Les victimes sont souvent dépendantes et fragiles. Ces traitements impactent leur vie physique et psychique. Les victimes peuvent aussi subir des négligences graves par des personnes de l’entourage ou ayant une autorité. La maltraitance peut être occasionnelle ou répétée. 

Il existe différentes formes de maltraitance :

La maltraitance morale, psychologique

La maltraitance physique

On retrouve ces différentes formes de maltraitance dans les relations de  couples, les relations  familiales, amicales, professionnelles.

La maltraitance psychologique sera plus facilement  retrouvée dans le milieu professionnel. Il s’agira là d’attitudes diverses telles que :  des reproches sans fondements, des humiliations quotidiennes, etc…

Il existe une autre forme de maltraitance à laquelle on ne pense pas forcément mais qui prend de plus en plus d’ampleur : il s’agit de la maltraitance institutionnelle.

Pourquoi institutionnelle ? Car ce sont les institutions publiques qui la génèrent. On la retrouve dans les crèches, les écoles, les maisons de retraites, les EPHA (établissements d’hébergement pour personnes âgées) ou les EPHAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), foyers logements, hôpitaux, etc…

Cette forme de maltraitance va prendre de l’ampleur car elle est due en grande partie au manque de personnel dans ces établissements. Elle  met ainsi à mal la sécurité des enfants dans les crèches, par exemple, car le personnel doit s’occuper d’un nombre trop important d’enfants à la fois.

Pour les personnes âgées, les douches ne sont pas toujours  quotidiennes mais deviennent par exemple hebdomadaires et les couchers ont lieu trop   tôt ou au contraire  trop tard pour être confortables pour les personnes en situation de dépendance. De plus, la sécurité de nuit n’est pas toujours bien assurée en raison d’un nombre trop peu important de personnel pour assurer cette période anxiogène pour les résidents. Ceux-ci ne peuvent donc plus avoir l’écoute  du personnel   en raison des tâches multiples que celui-ci a à effectuer avec moins de moyens humains.   

A l’hôpital,  la communication entre services n’existe plus, ou si peu,  et là aussi le manque de moyens humains engendre des conséquences importantes sur les conditions d’hospitalisation et sur le mal être des malades. Evitez donc de dépendre de plusieurs services car alors tout se compliquera.

La gestion actuelle des structures hospitalières a pour conséquence une déshumanisation de plus en plus criante alors que ces établissements devraient être au cœur de l’humain : non ?

Voici quelques liens pour plus d’information selon les  maltraitances :

 http://www.3977contrelamaltraitance.org/

http://www.actionenfance.org/ou-commence-maltraitance

http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/

http://www.maltraitance.info/?Les_diff%E9rents_types_de_maltraitance:Maltraitance_institutionnelle

 

N’oublions pas non plus que chacun d’entre nous peut devenir maltraitant dans certaines situations, sans s’en rendre compte, avec les enfants, avec les personnes âgées ou les personnes en situation de handicap.

Attention à nos paroles, à nos attitudes : le respect de l’autre, quel qu’il soit, est fondamental.

Portons donc une grande attention aux personnes vulnérables qui croisent notre chemin.


Articles similaires

Derniers articles

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion