Annie Cosseau
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel

LA ROCHELLE

Mieux être

La définition médicale est : « Anéantissement soudain des fonctions vitales, avec état de mort apparente, sous l'effet d'un violent choc émotionnel »

La sidération appelée aussi sidération psychique est un état de stupeur émotive dans lequel vous vous retrouvez figé, inerte, comme absent  à ce qui vous arrive, comme spectateur de vous-même (état de dissociation).

Cet état fige la personne en ce sens qu’elle ne permet pas à celle-ci de ressentir les émotions et encore moins de réagir quelque soit la gravité du danger, comme si son corps ne fonctionnait plus, ne répondait plus. (Exemples : la victime ne peut ni courir, ni partir, ni crier, ni appeler, ni se débattre, etc…)

Les représentations mentales, le non sens de la situation, vues dans  la scène d’horreur que subit la personne ne lui permettent  de réagir car le cerveau fonctionne à ce moment-là comme un disjoncteur émotionnel afin que la victime puisse  survivre malgré ce qu’elle vit.

Il s’agit de mécanismes d’urgence utiles, nécessaires mais qui présentent les inconvénients de l’apathie et de la dissociation qui eux-mêmes sont des réactions neurobiologiques normales.

Cet état survient lors de traumatismes importants vécus par une personne tels :

  • Agressions physiques,
  • Viols,
  • Violences conjugales,
  • Accidents de la circulation,
  • Morts accidentelles et violentes,
  • Etc…

Exemples de Symptômes qui s’ensuivent :

  • Pleurs,
  • Tremblements,
  • Angoisses,
  • Vomissements,
  • Repli sur soi,
  • Troubles de la mémoire jusqu’à l’amnésie totale,
  • Comportements étranges,
  • Hypervigilance,
  • Sursauts au moindre bruit,
  • Etc…

 Et vous pouvez en perdre la raison ou/et la santé physique (ex : arrêt cardiaque, infarctus du myocarde, atteinte des cellules nerveuses, possible atteinte de l’immunité, production d’adrénaline très importante, analgésie ainsi plus de souffrance physique, etc…).

Que faire pour aider une personne qui s’est retrouvé en état de sidération ? Comme vous l’aurez compris, on ne peut avoir été dans un état de sidération sans avoir subi un stress traumatique et donc en priorité :

  • Rassurer,
  • Réconforter,
  • Faire parler,
  • Apaiser,

Puis utilisation de techniques telles :

  • l’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing),
  • Brain Gym,
  • Rêve éveillé,
  • travail thérapeutique sur :
      • La conscience et la reconnaissance des émotions,  permission de leur expression, acceptation et bonne gestion émotionnelle,
      • Les sensations physiques,
      • Les croyances,
      • La restructuration cognitive,
      • Faciliter la détente,
      • Diminution de l’évitement,
      • Digestion du traumatisme

Dans tous les cas ne restez pas seul (e) ou ne laissez pas la personne seule

Plus tôt la victime sera aidé (e), plus facile sera la prise en charge

Et plus rapidement elle sortira de cet état difficile à supporter au quotidien


Articles similaires

Derniers articles

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion