Annie Cosseau
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel
Annie Cosseau
Conseillère en Relations Humaines
Développement Personnel

LA ROCHELLE

Mieux être

Définition : Refus de prendre en compte une situation vécue comme trop difficile, voire traumatisante. Il s’agit là d’une stratégie de défense, d’un réflexe normal, courant de protection, une forme de résistance inconsciente. 

Quand peut-on être dans le déni ? Dans une situation de souffrance quelle qu’elle soit.

C’est un mécanisme récurrent dans les cas de deuil, de  violences conjugales, par exemple.

La personne est tellement choquée, sidérée qu’elle ne peut voir la réalité et malgré les faits et ne se résoud pas à accepter la réalité trop difficile pour elle car cela lui demande un effort ou une remise en question sur elle trop important. Cette étape est pourtant incontournable et doit être respectée car il en va de la protection psychique de la personne.

Le déni est difficile à accepter par l’entourage car la victime ne peut réagir aux situations d’urgence. Cette personne a besoin d’être aidée par des membres autres que ceux de la famille ou que des proches autant que possible.  La réalité doit lui être montrée, démontrée et seulement  à partir de ce moment là un cheminement intérieur va pouvoir débuter, fait d’allers/retours jusqu’à ce que la personne ouvre complètement les yeux. Même des professionnels ne pourront en un rendez-vous faire ouvrir les yeux à une personne qui ne peut sortir du déni. Parfois cela a lieu et cela coïncide avec le fait que la personne est prête et a fait son cheminement.

La victime de déni aura souvent des peurs :

  • de devenir folle,
  • d’être trahie,
  • de ne plus pouvoir compter sur qui que ce soit,
  • de se sentir coupable,
  • etc…

La répétition, l’exposition des faits de la façon la plus neutre possible font partie des stratégies pour aider la victime à sortir de ce déni qui de protection va devenir étouffant. C’est par ce cheminement plus ou moins long, ce temps est très personnel et variable d’une personne à l’autre, que la victime pourra affronter la situation et  agir pour se sortir de sa douleur et de la situation problématique.

Alors si vous connaissez une personne dans le déni, ne la jugez pas

Essayez de rester à son écoute car elle a besoin de temps


Articles similaires

Derniers articles

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion